Créer un panoramique sphérique par assemblage. (1/2)

Vous trouverez sur internet toute sortes de tutoriels démontrant comment l'on peut sans matériels adéquates réaliser à l'aide de quelques outils simple, des panoramiques sans aucunes connaissance ni compétence particulière. Honnêtement, essayez de prendre un photo les yeux fermer, et en équilibre sur une jambe...obtiendrez vous des résultats à la hauteur de vos exigences?...j'en doute.

Ces techniques bien qu'elles constituent un exercice de style intéressant pour virtuose ne sont finalement que des techniques d'appoints.

Dans ce premier article, nous allons évoquer les grands principes.

Dans un deuxième temps, nous étudierons un cas plus concret.



1 - Quelques règles essentielles

Il y a quelques règles essentielles à suivre pour créer avec succès une photographie panoramique sphérique par assemblage.

  1. Vous devez comprendre un ou deux points importants : la parallaxe et comment éviter les erreurs de parallaxe.
  2. Vous devez utiliser un ensemble d’outils appropriés, du matériel spécifiquement conçu pour la photographie panoramique sphérique.
  3. Comprendre la technique et un peu de pratique.
  4. Utilisez des logiciels de post traitement et d’assemblage adapté à la photographie panoramique.

2 - La parallaxe

« La parallaxe est l’incidence du changement de position de l’observateur sur l’observation d’un objet. En d’autres termes, la parallaxe est l’effet du changement de position de l’observateur sur ce qu’il perçoit. »

Pour visualiser simplement l’effet de la parallaxe, livrez vous à ce petit exercice :

  1. l’œil gauche fermé, l’œil droit ouvert.
  2. avec l’œil droit, alignez un doigt sur un point du paysage ou de votre salon.
  3. Puis sans bouger votre doigt, ouvrez l’œil gauche et fermez l’œil droit.

Il en résulte un glissement de l’alignement de votre doigt par rapport à votre cible. En photographie panoramique par assemblage, ce « glissement » peut sérieusement compromettre votre travail.


3 - Comment éviter les erreurs de parallaxe

il existe un point dans votre objectif ou la parallaxe est nul. Certain parle de point nodal, de pupille d’entrée ou bien du point de non parallaxe...au final, quelque soit le noms qu’on lui donne, ce point doit rester immobile.

Pour que le point de non parallaxe reste immobile, vous devrez également utiliser du matériel spécifiquement conçus pour cet usage et qui vous permettra de positionner précisément votre couple objectif.

De quels matériels s’agit-il:

  • D’un système de stabilisation:

L’usage d’un trépied et autres monopodes permet, hormis la stabilisation de appareil, d’assurer une rotation autour du point de fixation de votre appareil mais comme nous venons de le voir,  c’est autour du point de non parallaxe que l’on doit tourner. 

  • D’une tête panoramique sphérique ou d’un collier d’objectif

L’usage d’une tête panoramique sphérique, vous permet de déporter la position de la vis de fixation de votre appareil afin que l’axe de rotation de votre trepied soit aligné verticalement et horizontalement avec le point de non parallaxe de votre objectif. Une tête panoramique sphérique s’adapte à n’importe quels couple objectif / boitier.

L’usage d’un collier d’objectif, vous permet simplement d’aligner le point de non parallaxe sur l’axe de rotation de votre trepied. Le collier d’objectifs est specifiquement concus les objectifs de type « fish-eyes et pour un objectif en particulier. Vous trouverez un collier d’objectif pour les fish-eyes des grande marques, Canon, Nikon, Sigma, Samyang etc...

 

un collier d’objectif

une tête panoramique sphérique


4 - Une technique simple.

La technique est simple, sa maitrise l’est un peu moins.  Mais rien d’insurmontable, avec un peu de temps et de méthode.

Vous allez, réaliser, une série de photo, autour du point de non de parallaxe, en chevauchant légèrement deux vues consécutives:

  1. à l’horizontal du point, un tour complet, 360°.
  2. à la verticale du point, vers le haut (zénith) et vers le bas (nadir), 180°.

Le recouvrement entre deux images successives est nécessaire au logiciel d'assemblage afin qu'il puisse fusionner les photos en un seul panoramique.

Le nombre de photos ainsi que le pourcentage recouvrement entre deux photos va dépendre de votre matériels, nous détaillerons ces points une autre fois.

Pour les besoins de la démonstration, nous allons nous placer au centre d’un cube dont chaque face est identifiées par un chiffre.

Nous avons un total de six photos, que nous allons fusionnées dans notre logiciel d'assemblage.


5 - Le logiciel d’assemblage

creer-une-visite-virtuelle.com-360°x180°.jpg

Comme nous l’avons vus, un panorama sphérique par assemblage est un ensemble de photographies d'un même lieu, assemblées entre elles à l’aide d’un logiciel spécifique, pour donner une image panoramique dont le champ de vision est de 360° horizontalement et de 180° verticalement.

Ce type de logiciel, construit autour d’algorithmes d’assemblage, permet la création de panoramique à partir de prises de vues successives d'un même sujet ou lieu, par reconnaissance de points similaires entre les images.

Grace à ces points de contrôle, le logiciel peut alors, aligner et transformer les photos afin de garantir une fusion parfaite entre les images.

Spherique_07.jpg